Qu’est-ce que le rhume de hanche chez l’enfant ?


Le rhume de hanche chez l’enfant constitue la première cause de douleurs de la hanche chez l’enfant âgé de 3 à 10 ans. C’est cette maladie qui est responsable de plus de 50 % des cas de boiterie aiguë chez les enfants de moins de 14 ans. Comment est-ce qu’on peut savoir que son enfant en souffre ? Il se plaint de douleurs à la hanche, il commence à boiter et il a du mal, voire, refuse de poser le pied au sol.

Reconnaître les symptômes de la maladie

Sa température augmente légèrement mais pas au point de le clouer au lit, il peut même se sentir plutôt bien. Ce sont les signes que peut-être un enfant est atteint de rhume de hanche. Mais il ne faut pas paniquer, c’est assez bénin et guérit tout seul dans la plupart des cas, sans laisser de séquelles à l’enfant. Il s’agit d’une affection qui est aussi appelée synovite aiguë transitoire de la hanche, ce qui veut dire que c’est une réaction inflammatoire aiguë de la membrane synoviale tapissant l’intérieur de l’articulation de la hanche.

Les causes de l’affection

Jusqu’à présent, on ne sait pas encore exactement ce qui provoque vraiment le rhume de hanche chez l’enfant. Les scientifiques avancent l’hypothèse que cela doit être d’origine virale ou micro-traumatique. Et rien ne vient appuyer la thèse comme quoi cette affection soit d’origine génétique. Mais il semble que des affections de la zone ORL soient souvent présentes avant qu’un enfant ne commence à boiter, et on peut supposer que ce peut être aussi des causes possibles de l’affection. Dans tous les cas, on constate que le rhume de hanche survient de façon soudaine, mais les spécialistes s’accordent à dire que cette survenue n’est ni infectieuse, ni tumorale, ni traumatique et encore moins chronique.

Comment se passe le diagnostic ?

Le diagnostic débute par un examen radiographique et si celui-ci ne révèle rien, on passe par l’échographie. Puis, une prise de sang peut être effectuée afin de confirmer de manière formelle de la présence anormale de liquide à l’intérieur d’une articulation de la hanche et pour confirmer également la réaction inflammatoire. Le médecin écarte en premier lieu toute autre cause de douleurs aiguës de la hanche, telles qu’une fracture, une infection ou une tumeur qui nécessiteraient une prise en charge urgente avant de poser le diagnostic de rhume de hanche.

Comment soigner le rhume de hanche ?

La première étape essentielle consiste à immobiliser l’enfant et à l’empêcher de marcher pendant quelques jours. En règle générale, les douleurs et même la boiterie s’estompent d’elles-mêmes. Cependant, si les douleurs sont insoutenables ou si l’enfant présente des raideurs importantes, il est indiqué de l’immobiliser à l’aide d’un appareillage spécial, ce qui sera fait en milieu hospitalier par ailleurs. Si les douleurs persistent, les médecins peuvent effectuer une ponction du liquide articulaire sous anesthésie. En principe, les antalgiques suffisent à calmer les douleurs car normalement, le rhume de hanche régresse spontanément.