3 principes clés de la médecine chinoise


Développée il y a de cela 2 800 ans av. J.-C, la médecine chinoise est l’une des rares pratiques médicinales qui associent à la fois l’acupuncture, les massages et la pharmacopée afin de guérir le corps et l’esprit. Cette pratique ancestrale a résisté à l’épreuve du temps grâce à une transmission de connaissance de génération en génération. Même si la médecine traditionnelle chinoise suscite certaines controverses, il n’en demeure pas moins de son efficacité. Pour en savoir un peu plus sur les principes de cette médecine, suivez alors cet article.

Le principe du yin et du yang

Le bon fonctionnement du corps humain est régi par l’équilibre entre deux éléments essentiels, à savoir le yin et le yang. Selon la croyance chinoise, le yin symbolise la femelle, la lune et l’ombre. À côté, le yang représente le mâle, le soleil et la lumière. Le yin et le yang sont à la fois opposés et complémentaires. Ils interagissent de manières alternatives via cinq éléments, dont le feu, la terre, l’eau, le bois et le métal. C’est sur la restauration d’un équilibre entre ces deux éléments que la médecine chinoise vise pour assurer une harmonie au sein de l’organisme.

Le principe de prévention

Si la médecine conventionnelle cherche souvent à soigner les maux, la médecine traditionnelle chinoise a pour objectif de prévenir l’apparition de troubles et de maladies. Cette pratique ancestrale met en avant la notion de qualité de vie et de bien-être. Pour prévenir d’éventuels dysfonctionnements de l’organisme, la médecine chinoise s’appuie sur la pratique d’un exercice physique régulière et l’enseignement pédagogique portant sur l’hygiène.

Le principe du qi

Parmi les principes fondamentaux de la médecine traditionnelle chinoise, on peut retrouver le qi qui signifie « énergie vitale » ou « souffle de vie ». Cette forme d’énergie prend sa source au niveau des 7 points de chakras. Ces derniers sont disposés entre le sommet du crâne et la moelle épinière. Ce qui peut affecter ou déséquilibrer ces énergies est les maladies, l’environnement et les émotions. Ainsi, l’une des missions principales de la médecine traditionnelle chinoise est donc de maintenir une circulation optimale de flux énergétiques.